Page 53 - Preview
P. 53

POUR LA LÉGÈRETÉ D’ÊTRE
 Laissons notre coeur avoir le dernierr mot
 Des choix parfois dif cile
P  Élise Bélang 
Des choix, nous en avons fait qui nous ont semblé être fortement nuisibles ou particulièrement bons, d’autres que nous n’avons pas eu le courage de provoquer en laissant les autres prendre les décisions à notre place.
Nécessaire et pourtant terrorisant, ce choix serait-il le bon? Quelle in uence aura-t-il dans notre vie?
Il semble qu’en matière de choix, il n’y ait que deux côtés à la médaille : le bon ou le mauvais. La réalité, quant à elle, est nuancée; chaque expérience nous apporte sa part de bénédiction, et ce, paradoxalement, en nous faisant parfois souffrir.
Le choix décisif de mon quotidien : être dans l’amour ou être dans l’ego? Là est la question!
Mon cœur connaît la réponse, évidemment qu’il préfère l’amour, c’est la tête qui brouille les cartes et cherche à reproduire les schémas lourds qu’elle connaît.
Un choix si simple qu’il pourrait être résumé ainsi : je choisis d’être heureuse ou je veux avoir raison?
J’ai longtemps entretenu la croyance que « ce n’est pas si facile que ça », et pourtant si on veut être logique, expérimenter toujours plus de joie est « la » décision à prendre!
Alors, pourquoi résister? Vouloir être bien dans l’instant présent et tout faire pour y arriver demande quotidiennement de vivre ici et maintenant. Pas d’effort, pas de confort!
Souvenons-nous que toutes les décisions que nous prenons sont les bonnes, elles nous amènent à nous connaître davantage et nous font expérimenter diverses situations desquelles nous tirons des leçons.
  • 53 •
À coup de plume - Février 2018
 



















































































   51   52   53   54   55