Page 12 - Preview
P. 12

  ddd
POUR LA LÉGÈRETÉ D’ÊTRE
 Inspiration et intuition avec
Patrice Coquereau
PAR JOSÉE DUROCHER
Les grandes entrevues
 Dans la vie, tout est question de choix et c’est le sujet que nous avons abordé, mon ami Patrice Coquereau et moi, lors d’une discussion inspirée et inspirante.
J’ai connu Patrice, car je l’avais interviewé pour mon ouvrage « Sacrés! Le féminin et le masculin vus autrement ». Il avait accepté de m’accorder une entrevue sans même me connaître au préa- lable, moi qui n’en menais pas très large en ce qui concernait mon estime personnelle.
Je manquais énormément de courage, mais quelque chose en moi me poussait à aller vers lui, coûte que coûte. Et j’en ai été récompensée, puisqu’il avait accepté sur-le-champ un échange téléphonique où il avait été plus que généreux en paroles et en con dences.
Nous nous étions rencontrés peu après la sor- tie de mon livre, dans un restaurant végétarien de Montréal. J’étais extrêmement timide, si bien que je n’avais rien mangé du tout. Mais, encore là, quelque chose me poussait à être moi, même timide, et j’ai fait le choix de me dire...
Ce qu’il faut savoir de Patrice Coquereau, c’est qu’il est extrêmement humain et doté d’une ou- verture vers l’autre très peu commune. J’ai été frappée, ce jour-là, d’un coup de foudre amical qui me suit depuis et j’ai osé, lors de cette pre- mière rencontre, le lui avouer.
C’est dans un élan de joie que je lui avais alors lancé un « On écrira ensemble un jour! », au mo-
ment de nous quitter. Depuis, nous avons fait le choix à maintes reprises de nous revoir et si les écrits à deux n’existent pas encore, les mots quant à eux, sont échangés sans complication, sous le signe de la profonde amitié que nous nous vouons.
J’aime Patrice Coquereau comme si je le connaissais depuis toujours, ma vie se trouvant enrichie de sa présence. Parce que lorsqu’il est avec nous, il se fait présent sans contredit.
J’ai donc lancé cette nouvelle invitation à mon ami que j’aime tant et c’est comme la première fois qu’il m’a bien rapidement répondu par l’af-  rmative. Vous savez? Un oui bien senti plein d’un enthousiasme réel?
C’est sur une de mes opinions que j’ai lancé la discussion. Je lui ai demandé s’il était d’ac- cord avec moi pour dire que dans la vie, tout était question de choix... « J’ai constaté, au  l du temps, parce que c’est l’histoire de ma vie de trouver des résolutions par rapport à une contrainte, une entrave, un irritant ou une déci- sion à prendre, d’essayer de trouver la chose qui était inspirante. »
Nous parlons donc ici d’intuition relativement à des choix et ce que nous dit notre voix inté- rieure. « Il peut s’agir de choix tout simples ou fondamentaux comme une séparation, un dé- ménagement, un changement d’emploi, com- ment on quitte une relation toxique, etc. ».
• 12 •
À coup de plume - Février 2018
















































































   10   11   12   13   14