Page 64 - ACP Magazine janvier 2018
P. 64

P r la légèreté d’ê e
L’ORAGE
La pluie fracassait en day luge comme interminable glissade d’eau Mains en poches ne cherchant refuge Lavage de mes idées sous ce boyau Et sans que je n’aie pu compter le temps plus personne déjà ne partageait ma rue comme jadis aux jours où jeune enfant j’allais courant, tant besoin de vécu
Mais aujourd’hui m’accompagne l’orage sans  n qui ne dit mot
et ses paroles je bois comme champagne sans verre, sans élégance, au goulot Pourquoi chercher à savoir
ce qui n’a à être su
L’acharné est un miroir
s’où il ne s’est pas reconnu
Alors je vais marchant, les os mouillés Mes haillons ne feront ma renommée Que de gadoue mes bottes brilleront À aucune des mille portes je n’irai cogner Je n’ai rien chez ces gens à quémander
À moi de traverser la tempête me demander pardon
  Denis Roy est auteur-conférencier/compositeur interprète
« Je suis capitaine d’un voilier et j’ai le vent dans les voiles. Et si un texte se dessine dans ma tête la nuit, faudra le coucher sur papier avant d’espérer m’endormir. » Visitez www.yorsined.com
 64
  À coup de plume - Janvier 2018
 




















































































   62   63   64   65   66