Page 53 - ACP Magazine janvier 2018
P. 53

P r la légèreté d’ê e
 L’ARGENT ET VOUS
Et s’il m’arrivait quelque chose? PAR LYNE CHARBONNEAU ET MARTINE CARRIER
 « Avant une demande de p d ... il y a l’acti  et s t t le ch x de prendre acti    de fa e l’au uche. »
DÉBUTONS AVEC
UN PETIT SCÉNARIO:
Madeleine est une mère, chef de famille, à la  n de la quarantaine. Elle a eu des problèmes de santé dans le passé et son seul enfant, Sophie est âgée de 13 ans. Madeleine gagne un revenu tout à fait convenable en tant qu’ingénieure, mais depuis son récent divorce, sa vie est bien différente de ce qu’elle avait imaginé.
Madeleine s’inquiète de l’avenir de Sophie si quelque chose devait lui arriver, à elle. Elle se demande si elle pourra prendre sa retraite à un âge raisonnable, étant donné qu’elle doit  nancer tant les études de Sophie que
sa retraite. Madeleine aura droit à une bonne rente de retraite, elle a cotisé à son REER et elle possède des place- ments non enregistrés. Son divorce a été pénible sur le plan émotif et  nan- cier; le solde de son prêt hypothécaire s’élève à 200 000 $, mais elle dispose encore de 25 000 $ et d’une police d’as- surance vie collective de 100 000 $ par l’entremise de son employeur.
Comment faire en sorte que la sécu- rité  nancière de Sophie ne soit pas compromise s’il arrivait quelque chose à Madeleine ?
Comment peut-elle s’assurer que celle-ci aura assez d’argent pour prendre un bon départ dans la vie ?
53
À coup de plume - Janvier 2018
   





















































































   51   52   53   54   55