Page 49 - ACP Magazine janvier 2018
P. 49

P r la légèreté d’ê e
« N s s mes s vent affligés p  la culpabilité, n s n s en v l s p r maintes et maintes rais s. »
oublions de vivre là, juste maintenant, ici et maintenant. Nous vivons dans un monde de stress, de comparaison, de compétition et de consommation, ce qui fait que nous sommes rarement dans la paix. Ainsi, nous sommes souvent af igés par la culpabilité, nous nous en voulons pour maintes et maintes raisons, qui se retrouvent toujours dans le passé, puisque dans le moment présent nous n’avons aucun contrôle sur ce qui s’est passé, mais par contre, dans le présent nous avons tout le contrôle sur notre pensée, nos actions et nos choix.
Alors, quand nous sommes troublés et que nous réalisons que ce qui nous trouble vient du passé, prenons une grande respiration et revenons ici et pardonnons-nous d’avoir, pour un petit instant, laissé notre Ego nous jouer un tour pour nous ramener dans notre rôle de victime en nous attachant à notre passé.
LA SEULE PERSONNE À QUI L’ON DOIT PARDONNER EST SOI-MÊME
Je sais, ce n’est pas facile, nous sommes tous humains et conditionnés à souffrir. On nous a tellement dit : « Il faut souf- frir pour être belle – il faut souffrir pour gagner son ciel, etc. » Se pardonner est
un acte important pour aller de l’avant et se libérer du passé. C’est égale- mentune manière de protéger notre santé et notre bien-être en général.8 Considérons le pardon positivement. Si nous sommes gênés par l’idée que le pardon implique que nous ne devons plus ressentir des sentiments intenses comme le ressentiment et la colère, disons-nous que le pardon peut être une chance pour ressentir des senti- ments positifs intenses comme la joie, la générosité et la con ance en soi.
Si nous avons besoin d’aide pour arriver à nous pardonner, n’hésitons pas à aller en chercher, car plusieurs livres et articles peuvent nous aider en nous proposant des méthodes ou étapes à suivre pour y arriver. Et n’oublions pas que c’est un travail qui sera éche- lonné sur une longue période de notre vie; mais quel beau cadeau nous nous offrirons! Pour ma part, j’en suis arrivée à reconnaître que ces événements, aussi tristes et dif ciles furent-ils, ont fait en sorte que je suis ce que je suis aujourd’hui et, pour cela, je peux rendre grâce.
Bon voyage à nous tous, vers une paix intérieure et une vie remplie de joie.
 8 https ://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/etapes-se-pardonner.html
   Ginette Nadon - Eastern Star - Anishinaabe Ikwe est métisse algonquine qui suit le chemin de ses ancêtres.
Cliquez ici pour en savoir davantage.
 49
  À coup de plume - Janvier 2018





















































































   47   48   49   50   51