Page 29 - ACP Magazine janvier 2018
P. 29

Merci d’oser me demander mes besoins, merci d’accepter qu’il me soit dif cile de répondre, car l’envie de quelque chose s’est échappée avec l’être aimé.
Merci de comprendre que la solitude peut être nécessaire à la reconstruc- tion, comme une chenille dans son cocon, a n de devenir un papillon.
Transforme ton inquiétude en con ance en moi, en mes capacités.
Aime-moi assez pour ne pas me dire quoi faire.
Aime-toi assez pour maintenir tes limites.
SACHE QUE CE N’EST PAS PARCE QUE JE NE DÉGAGE PAS LA VIE, QUE JE SUIS EN TRAIN DE MOURIR...
Rappelle-toi toujours que tout ce que tu sèmes en moi grandira, que ton amour, ton support, ta présence au-delà de ton impuissance sont les plus grandes preuves d’amour.
... Que si ta souffrance est trop grande et qu’elle se transforme en absence, un jour je saurai comprendre que l’amour prend plusieurs codes pour exprimer son message, un jour, je saurai comprendre... Car la con ance en moi que je vois dans tes yeux grandira elle aussi... et j’en récolterai les fruits! Merci !
P r la légèreté d’ê e
   Karine Leclerc est auteure, conférencière, deuil et  n de vie Visitez www.karineleclerc-deuil.com pour en savoir plus.
 29
  À coup de plume - Janvier 2018























































































   27   28   29   30   31