Page 23 - ACP Magazine janvier 2018
P. 23

P r la légèreté d’ê e
 DANS LE C.A.R. DE LA JOIE
Accédez au pardon véritable PAR EUDOXIE ADOPO
 « Il est questi , ici, du p d  véritable qui c duit à la pa  intérie e. »
Pardonner, c’est considérer une offense comme n’ayant pas existé. Oui, il y a bel et bien eu un événement inacceptable selon les valeurs sociales, mais lorsqu’il n’y a plus d’accusation ni de jugement attaché à cet événement, il y a eu pardon.
Comment pouvez-vous savoir que vous avez pardonné véritablement ? Lorsque vous êtes capables de repenser à la situation ou à l’événement sans vivre d’émotion de colère, tristesse, peine, etc.
Pardonner, c’est donc aussi renoncer à tirer vengeance, à souhaiter que l’autre personne soit punie, condamnée ou qu’elle subisse autant sinon plus que
vous. Pardonner commence par la tête, c’est une décision consciente et déli- bérée. Cette décision de pardonner doit ensuite se rendre au cœur, dans l’espace du non-jugement pour que le résultat soit effectif.
C’est tout à fait normal qu’une résis- tance se manifeste en vous à la lecture de ce qui précède. Il est question, ici, du pardon véritable qui conduit à la paix intérieure. En effet, pardonner ce qui est socialement acceptable est un pardon au niveau humain, au niveau de la tête. Cependant, pardonner ce qui est socialement inacceptable vous propulse au niveau spirituel et à la liberté totale.
23
À coup de plume - Janvier 2018
   























































































   21   22   23   24   25