Page 18 - ACP Magazine janvier 2018
P. 18

P r la légèreté d’ê e
« Et si le p d  c’était simplement
de s’aim  infiniment et sans c diti  ? »
voulais que ma  lle puisse aussi s’aimer à travers ses humeurs.
Être humain, être vivant, c’est faire l’ex- périence des émotions. Nous sommes tous à l’école de la vie. Apprendre à accueillir ce qui est. Nous pouvons juger la température tant que nous voudrons, mais cela ne la changera pas. Nous savons très bien que tout est imper- manence et qu’éventuellement, il fera beau. Il en est de même pour soi, pour ses états d’âme, pour ce que l’on vit.
Il est important d’apprendre à son enfant à s’aimer dans ses humeurs chan- geantes et dans ses maladresses ainsi que celles des autres. Lui apprendre à en rire pour dédramatiser et célébrer
que la vie est belle, et que tout est parfait même si la perfection semble imparfaite. C’est l’occasion de s’élever au lieu de s’écraser pour voir ce que la vie tente de nous enseigner.
Un jour, j’ai lu quelque part que le pardon contient deux mots : part et don. Prendre la part qui nous appar- tient et donner à l’autre la part qui lui appartient.
Et si le pardon c’était simplement de s’aimer in niment et sans condition? Je vous invite, cher lecteur, à être l’exemple pour les enfants et devenir ainsi le chan- gement que nous voulons voir pour un monde de paix et d’amour.
   Mireille Bourque est professeure de Yoga certi ée, Taï chi & Qi Gong, Artiste peintre, Ambassadrice Girlife Empowerment, Écrivaine
Visitez www.mireille-bourque.com pour plus d’information.
 18
  À coup de plume - Janvier 2018






















































































   16   17   18   19   20